Que faut-il savoir sur l’installation d’un tableau électrique ?

 

Le tableau électrique, encore appelé tableau de protection ou de répartition est un équipement qui lie le réseau de distribution de l’électricité et celui de votre maison. Il s’agit d’un coffret dans lequel on retrouve les circuits électriques d’une maison ainsi que les éléments de sécurité. Son installation est soumise à certaines règles. Dans la suite, nous vous parlons de ce qu’il faut pour effectuer l’installation d’un tableau électrique.

Quelles sont les normes d’installation d’un tableau électrique ?

Le tableau électrique s’installe au niveau d’un espace appelé espace technique électrique du logement (ETEL). Cet espace doit avoir une largeur minimale de 60 cm et une profondeur minimale de 25 cm. Il est donc possible que des canalisations traversent l’ETEL.

Le tableau doit aussi être placé à une hauteur précise pour vous permettre d’avoir facilement accès aux commandes. La sécurité doit également être prise en compte dans le choix de la hauteur de ce dispositif. Idéalement, il est possible de placer un tableau électrique entre 0,9 m et 1,8 m. Vous devez penser à laisser un passage d’au moins 70 cm pour un accès facile au panneau.

Où installer un tableau électrique ?

Puisque le tableau électrique fait passer du câblage électrique, il est important de bien choisir la pièce dans laquelle il sera installé. Généralement, ce dispositif se place dans une pièce comme le garage. Cependant, il est possible de le mettre dans d’autres endroits comme le salon, l’entrée, le sous-sol, la cave, etc.

Il faut juste veiller à ce que le tableau électrique soit vraiment accessible. Vous devez pouvoir vous y rendre facilement, quel que soit le moment de la journée, puisque c’est avec ce tableau que vous contrôlerez toute votre alimentation.

Il faudra éviter de mettre le tableau électrique dans certaines pièces comme la chambre à coucher, la douche et la cuisine. Ce dispositif doit par ailleurs être à l’abri de l’eau, de la poussière et des différentes intempéries.